TEST : The Last Of Us Part II

Avant de commencer ce test je souhaite simplement préciser que je condamne fermement le review bombing dont à été victime The Last Of Us Part 2. Nous avons toutes et tous le droit de ne pas aimer un jeu mais s’acharner sur une œuvre simplement parce qu’elle ne va pas dans notre sens est un comportement que je trouve indécent. A l’avenir nous devons endiguer ce phénomène de haine et prôner un comportement raisonné et modéré lorsque nous émettons une critique. Le jeu de Naughty Dog à injustement été victime d’un effet de masse incontrôlable. Je voudrais vous rappeler que de nombreuse personnes ont travaillé durant de longues années pour concevoir ce titre et en aucun cas ils ne méritaient ce type de traitement. Mais je pense que comme beaucoup de grandes œuvres, The Last Of Us Part 2 divise, il divise pour le thème qu’il aborde, pour la façon qu’il a de mettre les joueurs face à leurs choix, pour sa dureté, sa cruauté et sa violence.

Sorti initialement sur PS3 en fin de génération, le premier opus de The Last Of Us avait rencontré un franc succès réitéré ensuite sur PS4 avec la version Remastered. The Last Of Us Part II est donc la suite presque directe du premier opus puisque le jeu se déroule quelques années plus tard avec tout de même quelques séquences dans le passé.

LE GAMEPLAY

De se point de vue le jeu fait un peu office de TLOU 1.5, pour faire simple les mécaniques sont sensiblement les mêmes mais avec quelques améliorations bienvenues, comme la possibilité de ramper ou le fait de jouer plusieurs personnages ayant des objets à fabriquer différents. Si les équipes de Naughty Dog n’ont pas révolutionné le jeu sur cet aspect c’est qu’en un sens le gameplay de The Last Of Us premier du nom était déjà très efficace et complet. Une des différences notable sera que dans cet opus vous incarnerez plusieurs personnages, qui auront quelques capacités spécifiques. Certains éléments ne peuvent par exemple être fabriqué que par un personnage et apporte donc une légère variation de gameplay. Ensuite, pour ce qui est du gameplay TPS, balles étant limitées vous serez forcément amenés à opter pour l’infiltration et de ce côté on retrouve les mêmes éléments que pour le premier opus, notamment l’arc et les silencieux qui faciliteront votre gameplay furtif. Mais, si vous êtes amenés à devoir tirer dans le tas sachez que la prise en main des armes est très bonne, et que le bruit des armes semble assez fidèle à la réalité. En clair, le gameplay n’est pas révolutionnaire mais il fonctionne et reste très agréable à prendre en main.

Slider image
Slider image
Slider image
Slider image

LE VISUEL

De ce coté je crois que le jeu à fait l’unanimité chez les joueurs puisque c’est tout simplement sublime, un des plus beau jeu de la PS4. Les textures sont détaillées, les éclairages sont tout bonnement photoréalistes. Mais penchons nous un instant sur les animations faciales. Naughty dog à mis la barre très haute en ce qui concerne les visages des personnages et pas seulement les principaux, ils avaient déjà fait fort sur Uncharted 4 et The Lost Legacy, ils prouvent à nouveau que dans ce domaine c’est bien eux les patrons. La végétation est dense, bien modélisée et ressente bien les effets du vent. Jamais un jeu n’aura paru si vrai, avec ses paysages délabrés, ces vestiges d’un ancien monde qui n’est plus que l’ombre de lui-même. Les teinte sombres du titre de Naugty Dog lui confère un aspect affreusement sublime.

Slider image
Slider image

L’HISTOIRE

Nous entrons ici dans le cœur de The Last Of Us Part II : son scénario. De ce côté le parti pris est très fort, difficile d’en parler sans spoils, mais hors de question de vous révéler ne serait-ce qu’une fraction de l’histoire. Le titre parle de vengeance et reprendre ce qui nous a été pris, Naughty Dog nous a volontairement mis sur une fausse piste afin de nous surprendre du mieux possible. Cette histoire de vengeance profonde, dure et crue ne vous laissera pas indifférent et vous ne vous en sortirez pas indemne. The Last of Us 2 est sombre, violent et sans pitié, le jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains. Tuer quelqu’un dans un jeu ne m’avais jamais aussi pris à la gorge, quand ils meurent vos ennemis, crient, gémissent et souffrent, vous comprenez alors la signification de “prendre une vie”. Le jeu vous fera osciller entre ténèbres et lumière avec des séquences de toute beauté comme la visite d’un musée ayant à peu près survécu au chaos, ou encore des moments musicaux avec Ellie et sa guitare. Ces instants apparaissent comme des bulles de tranquillité tant, ils sont rares et privilégiés.

Et arrive ensuite cet instant hors du temps où vous posez votre manette et vous demandez “mais pourquoi je fais tout ça ?” qui est réellement le “gentil” de l’histoire, ne suis-je pas moi même le monstre que je cherche à éradiquer ?. Le sujet que The Last Of Us Part II traite, fait indirectement écho à des questionnements sociaux bien actuels, comme par exemple le fait de combattre la haine par la haine.

Slider image
Slider image
Slider image

La relation entre Joël et Ellie est toujours aussi touchante, ce lien qui les unis se ressent autant que dans le premier jeu. Quant aux autres personnages ils sont si “vrais” si authentiques, chacun à une personnalité bien distincte et aucun personnage secondaire n’est délaissé. Tous sont admirablement doublé en VO comme en VF avec en français Adeline Chetail pour Ellie et Cyrille Monge pour Joël.

LA MUSIQUE :

Gustavo Santoalalla est de retour pour jouer avec nos émotions et nous plonger dans cet univers musical sombre et mélancolique teinté d’une pointe d’espoir par moment. Les musiques de The Last of Us 2 sont principalement composée de guitare et cela s’intègre parfaitement à l’ambiance du jeu.

Slider image
Slider image

CONCLUSION :

The last of Us Part 2 m’a tellement marqué émotionnellement que j’ai mis beaucoup de temps à écrire ces lignes, peu de jeux sont capables de provoquer de tels ressentis, et si le jeu divise cela n’est pas surprenant, Mais n’est-ce pas la panache d’une grande oeuvre lorsque celle-ci fait réagir, fait débattre et déchaînes les passions. The Last of Us Part II est plus qu’un simple jeu, c’est un message, une leçon, un fresque torturées et sombre qui prend aux tripes.

Je voulais ce test simple et concis sans vous en révéler trop sur le jeu, si vous vous sentez de le faire et si la dureté du titre ne vous fait pas peur je vous conseille vivement de vous y plonger. Que vous aimiez ou non The Last Of Us Part 2 il ne vous laissera pas indifférent.

Leave un Commentaire

CATÉGORIE
Newsletter