Preview : Ratchet et Clank Rift Apart, le retour du Lombax

Ratchet et Clank Rift Apart est probablement l’un des exclusivités les plus attendue sur Playstations 5, il fait une très bonne démonstration de la puissance de la nouvelle console de Sony.

La première chose qui frappe dans la démo que Sony nous à montré c’est le somptueux aspect visuel du jeu et la direction artistique à couper le souffle. C’est un véritable bonheur de retrouver le célèbre Lombax et son arsenal haut en couleur sans parler des mondes divers et variés qui caractérisent si bien la saga et cette fois si vous allez passer d’un monde à l’autre via des failles qui vous transporterons presque instantanément dans un nouvel environnement. Avec ses temps de chargement presque inexistants Rift Apart sert aussi de démonstration technique pour le SSD de la PS5 mais je vous rassure c’est bien plus que ça.

UN PEU DE CONTEXTE :

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un très court retour sur le contexte dans lequel se déroule le jeu, garanti sans spoil majeur bien sûr. Ratchet & Clank Rift Apart se déroule chronologiquement après Nexus paru en 2013 sur Playstation 3 donc après la superbe quadrilogie Ps3 (bien qu’il aie eu plus de 4 jeux R&C sur PS3, je parle ici de la quadrilogie principale) qui avait pour la première fois dans la saga mis l’accent sur les origines Lombax de Ratchet. En effet Opération Destruction et A Crack In time nous avait plongé dans une scénario nous contant l’histoire des origines Lombax (la race de Ratchet), leur rôle dans la galaxie ainsi que leur chute. Dans une quête de retrouver ses semblables Ratchet se retrouve engouffré dans une aventure qui va l’amener à comprendre qui était réellement les Lombax, les inventeurs de génie qui ont une technologie très avancé. Clank quant à lui prend conscience de sont rôle dans la protection de la galaxie, découvre lui aussi ses origines et est même amené à suivre sa destinée liée à La Grande Horloge, celle qui régie le temps dans l’univers et convoitée par le fameux Docteur Néfarious. Dans le dernier trailer de Rift Apart, le charismatique et non moins hilarant Néfarious, l’ennemi juré de Ratchet et Clank fait donc sont grand retour pour notre plus grand plaisir.

Le Dimensionateur, machine qui permet de passer d’une dimension à l’autre, sera à nouveau au cœur de l’histoire du titre en témoigne les changements de dimension inattendus que subisse nos deux héros. Reste à voir quels terribles plans peut bien préparer le Docteur Néfarious. Marcus Smith, Creative Director chez Insomniac Games explique qu’il n’est pas forcément nécessaire d’avoir fait les précédents opus pour pourvoir comprendre Rift Apart.

LE GAMEPLAY, LE MÊME EN MIEUX :

Maintenant que les bases sont posées, penchons-nous sur le gameplay et de ce côté le gameplay montré par Sony, et pour faire simple les bases du jeu sont là mais avec de belles améliorations. Comme pour les précédent opus Ratchet retrouvera sont arsenal aussi varié que farfelu, ce qui est assez appréciable c’est de constater que la visée automatique à laquelle nous avions été habitué disparait au profit d’une visée qui implique plus le joueur. Toujours en rapport avec l’arsenal de Ratchet les développeurs ont tenus à expliquer qu’ils ont profité de la nouvelle Dualsense et de ses gâchettes qui peuvent avoir deux niveaux d’appui pour proposer des armes qui ont deux mode de tir. Un ajout très appréciable viens aussi se glisser dans le gameplay action du jeu, il s’agit du “dash sur le côté” qui permet à notre héro d’esquiver les attaque ennemies plus facilement et ajoute une touche de dynamisme aux combats. Ratchet sera aussi équipé d’un grapin lui permettant de se hisser vers des failles qui le feront passer d’une postions à une autre dans un même environnement. En définitive le gameplay à subit un petit rafraichissement sans pour autant être dénaturé. Peut-être verront-nous par la suite un extrait des combats en vaisseau spatial ou d’autres types de véhicules et pourquoi pas des phases de jeu avec Clank, la saga étant connue pour varier son gameplay.

Pour le HUD on retrouve en haut à droite sans surprise la barre de vie accompagné d’une barre d’XP qui au fil de l’aventure fera augmenter votre vie maximale, à gauche vos munitions et en bas à gauche le nombre de boulons (monnaie du jeu) que vous possédez. Les armes gagneront de l’XP elles aussi et s’amélioreront avec le temps : nouvelles capacités, plus de dégâts et changement d’apparence. Rien de nouveau de ce côté pour les habitués de la saga.

Enfin, notons que le personnage féminin que l’on aperçoit à la fin de la séquence de gameplay sera jouable ce qui nous amène à nous demander si elle n’apportera quelques chose de plus au gameplay. Comme vous pouvez le voir sur les images ci-dessous, elle ne ressemble pas vraiment à une autre Lombax femelle rencontrée dans Ratchet & Clank 2, Angela. En sachant que Rift Apart s’amuse avec les dimensions, il serait légitime de se demander si il ne s’agirait pas d’une version alternative de Ratchet, de plus, les développeurs n’ont pas souhaiter dévoiler son nom, wait and see…

RESOLUTION ET FRAMERATE :

Passons maintenant à quelques détails techniques : pour ce qui est de la résolution et de la framerate vous aurez le choix entre deux mode, le mode résolution qui fera tourner le jeu en 4K 30fps ou le mode performance pour du 60fps 1440p. Le titre intègrera aussi du Ray Tacing, vous pouvez voir ce que ça donne sur le gameplay au bas de l’article.

CONCLUSION/MES ATTENTES :

Ratchet & Clank Rift Apart est sans aucun doute le jeu que j’attend le plus (à égalité avec Cyberpunk 2077), il me tarde de retrouver cet univers si coloré, ce gameplay simple et efficace. Le gameplay que nous à proposé Playstation à achevé de me convaincre que se jeux pourrait bien devenir l’un des meilleures épisodes de la saga. Le passage entre les dimensions est réellement impressionnant et les mondes sembles riches, denses et magnifiquement animés. Oui, Drift Apart est presque aussi beau qu’un film d’animation. Reste à voir combiens de planètes seront accessibles, quel seront les autres phases de jeu et si le scénario sera aussi prenant que celui de Crack In Time par exemple. Je suis très rassuré quant à la capacité qu’a Insomniac Games à produire titres de qualité avec la petite pointe d’humour qui les caractérisent si bien.

Pour rappel le jeu n’as pas encore de date de sortie mais Insominac Games dit vouloir sortir le jeu dans la fenêtre de lancement de la Playstation 5.

Niveau d’attente pour Ratchet & Clank Rift Apart

100%
Leave un Commentaire

CATÉGORIE
Newsletter